À propos de l’école

Reconnue par la Fédération française de psychothérapie et de psychanalyse (FF2P) et l’Association européenne de psychothérapie (EAP), l’EAT-Paris-Île-de-France forme à l’exercice de la psychothérapie en analyse transactionnelle (AT) depuis 1995 dans ses locaux situés au coeur de Paris.

Partenaire de l’Institut français d’analyse transactionnelle (IFAT), elle prépare aux différentes certifications dans le champ psychothérapie et propose un cursus constitué d’un tronc commun et d’enseignements à la carte, cursus modulable en fonction des expériences antérieures et de la progression de chaque étudiant. La Certification en analyse transactionnelle (CTA) obtenue auprès de l’Association européenne d’analyse transactionnelle (EATA) à la suite d’une formation dans cette école donne directement accès au Certificat européen de psychothérapie (CEP) délivré par l’EAP.

Les praticiens trouvent également à l’école de la supervision, individuelle ou en groupe (entre 15 et 20 groupes mensuels, chaque année).

Depuis le début, l’esprit de l’école est de permettre aux formés et aux supervisés d’avoir accès à une large palette de compétences et de modes de travail. L’équipe, composée aujourd’hui de dix formateurs (six associés et quatre intervenants réguliers) et d’un responsable administratif à plein temps, ainsi que d’intervenants extérieurs, reflète ainsi, à travers des personnalités variées, la diversité de différents courants de l’AT.

Toutes les heures de formation délivrées sont conformes aux exigences de l’EATA.

Le tronc commun commence par une année de formation générale, ouverte aux quatre champs de l’analyse transactionnelle, qui peut intéresser un vaste public.

Dès la deuxième année, le cursus s’adresse à des formés envisageant de devenir analystes transactionnels dans le champ psychothérapie.

Chaque année, le formé évalue en groupe et/ou individuellement l’état de sa progression dans le cursus. Lorsqu’en accord avec le superviseur de son choix, il satisfait suffisamment aux critères définis par l’école et par l’EATA, il reçoit l’autorisation d’exercer une pratique supervisée en signant un contrat de formation avec son formateur et l’EATA (le délai pour obtenir cette autorisation est donc propre à chaque personne).

Tous les praticiens supervisés dans notre école s’engagent à suivre le code éthique de l’EATA et les codes de déontologie de l’IFAT et de la FF2P.

Quelques-unes des spécificités de l’école :

  • une large place donnée à l’apprentissage expérientiel en groupe, avec en particulier le séminaire d’observation de thérapeute inspiré directement de Berne,
  • un encouragement à l’écriture, notamment à travers la newsletter à laquelle les étudiants sont invités à collaborer,
  • une façon d’aborder la psychopathologie hors AT en lien avec le développement psychoaffectif selon différentes approches (vision structurale selon J. Bergeret, vision par pôles selon R. Roussillon et son équipe, PDM et N. McWilliams…)
  • une sensibilisation au travail corporel, en particulier grâce aux séminaires de thérapie néo-reichienne animés par Bill Cornell,
  • l’ouverture à d’autres approches, par exemple avec les interventions de Christophe Fauré (psychiatre, spécialiste du deuil et de la fin de vie), David Fernandez (Process Com), Philippe Grimbert (psychanalyste)…

Pour ceux qui s’intéressent à l’histoire, l’équipe fondatrice de l’EAT était composée des formateurs suivants, tous certifiés : France Brécard, Isabelle Crespelle, Claude-Marie Dupin, Georges Escribano, Laurie Hawkes, Gysa Jaoui, Anne et Jean-Pierre Noé, Françoise Tachker. La majorité d’entre eux ont fait partie de la première génération de transactionnalistes en France et tous ont fait beaucoup pour le développement de l’AT en France et ailleurs.

L’École compte actuellement environ 150 étudiants, répartis sur les cinq modules de formation. Plus de 50 praticiens exerçant aujourd’hui en sont issus (voir ici).

L’École est déclarée depuis 1995 sous le n° 11752627775 auprès de la Direction régionale de l’emploi et de la formation professionnelle (DREFP) et depuis 2009 en tant qu’établissement d’enseignement supérieur privé auprès du Rectorat de Paris.

Elle adhère au Code de déontologie de l’EATA et à la Déclaration de Strasbourg sur la psychothérapie.

L’École est par ailleurs certifiée Qualiopi depuis le 21 juillet 2022.