Séminaires de psychopathologie (Module 4)

Ces séminaires permettent d’étudier en profondeur différentes structures de personnalité ou problématiques cliniques.

Conditions d'acccès

Ces séminaires s'adressent à toute personne en formation dans le module 4 en vue de la certification et doivent être suivis tout au long du cursus.

Ils peuvent être ouverts à d'autres participants (de niveau équivalent aux stagiaires de l'école) dans la limite des places disponibles, la priorité étant réservée aux stagiaires de l'école.

Les séminaires étant proposés en alternance, les stagiaires s'organisent pour les suivre dans leur ensemble.

Séminaires de psychopathologie

La personnalité hystérique

France Brécard

27-28 novembre 2017

L’hystérie constitue la structure de la personnalité qui est à l’origine de la découverte de l’inconscient. Nous verrons comment se construit la structure, son diagnostic, les dynamiques inconscientes, les plans de traitement et les stratégies d’intervention. Tout cela dans la perspective psychanalytique et la nosographie psychiatrique

 

La sexologie

Carlos Cavalcanti

10-11 février 2018

13h-19 h

Sexualité

En qualité de psychothérapeute il est aujourd’hui fondamental de pouvoir aborder avec des patients la vie sexuelle. Souvent déguisée derrière des demandes  de la vie courante (notamment les  troubles anxieux et la dépression), la psychopathologie sexuelle est un vaste domaine  touchant les bases de l’existence du sujet. Connaître les dysfonctions de la sexualité permettra au psychothérapeute de se sentir à l’aise pour aider le patient à exprimer ses difficultés  dans ce domaine.

La sexualité, partie essentiel de soi, souvent objet de refoulement, de clivage, et déplacements.

Notre enseignement aura comme objectif  pragmatique  la réflexion sur la théorie de cette spécialité et les possibilités de traitement ( ou de solutions).

Trouble borderline et mentalisation

Laurie Hawkes

25-26 juin 2018

Pour l’équipe londonienne de Peter Fonagy, le traitement du trouble borderline se centre essentiellement sur le développement de la capacité de mentalisation. Dans ce séminaire nous regarderons les « trous » dans le développement pouvant conduire au manque de mentalisation. D’autres théories de l’état limite seront également abordées (« niveau » de fonctionnement dans le PDM, astructuration chez Bergeret, pôle narcissique-identitaire chez Roussillon et collègues, vision d’Otto Kernberg et d’auteurs français, les patients « hétérogènes » de Danielle Quinodoz, aspects du traitement mis au point par Marsha Linehan).

Des cas pratiques, apportés par la formatrice et par les participants, seront étudiés en sous-groupes et en grand groupe.


Durée : 2 jours = 12 heures Horaires : 10h –17h30